Origine et évolution des ornithorynques

Découvrez l’origine et l’évolution de l’ornithorynque, cet animal à l’apparence originale et son évolution dans le temps.

l'origine des ornithorynques reproduction

Quelle est l'origine de l'ornithorynque ?

Découvrons l’origine et l’évolution de l’ornithorynque pas à pas.

Les euthériens, les marsupiaux et les monotrèmes sont les trois principaux groupes de mammifères existants. Les euthériens, la catégorie la plus nombreuse , sont constitués d’ animaux qui nourrissent leurs petits dans le placenta de la mère. Les humains, par exemple, entrent dans cette catégorie. Dans le cas des marsupiaux, les juvéniles se développent à l’ état larvaire au sein d’ un marsupium (ou poche marsupiale).

En termes de monotrèmes, seules deux espèces existent encore aujourd’hui : l’ornithorynque et l’échidné. Le premier est une créature semi-aquatique, tandis que le second est terrestre. Leur caractéristique la plus commune est qu’ils sont les seules espèces de mammifères qui non seulement pondent des œufs, mais nourrissent également leurs petits avec du lait. On dit d’eux qu’ils pondent des oeufs comme des oiseaux, mais allaitent comme des humains. 

L'ornithorynque, cet animal distingué

Une étude a été publiée dans Nature fournit le premier aperçu complet du genre ornithorynque, ainsi qu’une carte moins complète du genre échidné. Il existe alors des ancêtres communs avec les oiseaux, les reptiles et les mammifères.

 

Les ornithorynques sont de petits animaux qui ne dépassent généralement pas les 2 kilos. Son physique particulier fait de lui un animal facilement reconnaissable avec sa fourrure courte et épaisse et son bec large. 

 

En 1992, une équipe de la même université fait une découverte significative en Amérique du Sud, en Patagonie : un molaire qui ressemble étrangement à l’Obdurodon ou aux ornithorynques modernes. Ce molaire ornithorhynchide du Paléocène (62 millions d’années) est le premier monotrème découvert hors d’Australie. Alternativement, le groupe des mammifères lourds avait une très grande division : à la fin du secondaire, ses représentants étaient répartis sur tout le supercontinent de l’hémisphère sud, le Gondwana, alors que l’Amérique du Sud, l’Antarctique et l’Australie avaient encore besoin de communiquer soit directement, soit par un chapelet de l’île.

 

L’ornithorynque moderne, Ornithorhynchus anatinus, a été découvert à l’époque pliocène en Australie et récemment, en Nouvelle-Zélande. Elle habite désormais les côtes du Queensland et de la Nouvelle-Galles du Sud, ainsi qu’une grande partie de Victoria et toute l’île de Tasmanie.

L’Ornithorynque et la loutre, quelles ressemblances ?

L’ornithorynque est souvent comparé à la loutre. Si ce dernier n’avait pas son bec à canard distingué, ces deux animaux auraient été souvent confondu. D’après leur squelette, l’ornithorynque et la loutre possèdent beaucoup de similitudes. Par exemple, la taille de leur crâne est très proche. Mais ne sont tout de même pas considérés cousins. La reproduction des ornithorynques est différente de celles des loutres. En effet, la période ou se reproduisent les loutres commencent là ou celles des ornithorynques se terminent.

Évolution des ornithorynques

L’histoire de l’évolution des ornithorynques a longtemps été un mystère. Le seul ancêtre direct de l’ornithorynque moderne trouvé était Obdurodon insignis, qui n’a été découvert qu’en Australie et remonte à environ 15 millions d’années. La trace avait disparu, ce qui a empêcher les spécialistes d’analyser la reproduction des ornithorynques. Il a fallu attendre 1985 pour en savoir plus sur l’histoire du groupe. Michael Archer et ses collègues australiens ont découvert une partie de la mandibule d’un animal apparenté à l’ornithorynx, Steropodon galmani, enterré depuis près de 100 millions d’années en Nouvelle-Guinée. C’est à partir de cette découverte que les chercheurs ont pu commencer à étudier la reproduction des ornithorynques

Ils ont pu découvrir comment se passe la reproduction des ornithorynques et établir des comparaisons avec les autres espèces. L’analyse génétique a déterminé que les monotrèmes se sont séparés plus tôt, il y a 166 millions d’années, des autres mammifères, placentas et marsupiaux, qui ont été isolés il y a seulement 148 millions d’années. L’ornithorynque prend ainsi sa place et constitue un puissant terrain de jeu évolutif.

Ornithorynque dans les zoo 

Il est désormais possible de trouver les ornithorynques dans les zoo à travers le monde. Placer dans les mêmes eaux que les loutres et les castors, ce mammifères à su rapidement devenir la star des plus grands zoo du monde. Les mâles comme les femelles se réunissent pour offrir les plus beaux spectacles aux visiteurs.

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *